07/06/2004

Mais pourquoi on reste à l'intérieur ???

Retour sur le week-end, avant...

 

Ben pas grand chose à en dire. Des moments très chouettes, d’autres moins... La vie, quoi...

 

Avant tout, je n’ai pas pu résister. Comme toujours, me direz-vous, et vous n’aurez pas tort... Je lui ai donc offert son cadeau d’anniversaire avec 10 jours d’avance. C’est un tout petit digital. Minuscule, très joli, l’idéal pour voyager léger et discret, ce qui sera l’idéal pour quand elle.... Enfin, je m’avance... on y reviendra...

 

On a aussi terminé un DVD génial (prochain post) et visité un lieu formidable (celui qui suivra...)

 

Par contre, on a aussi eu droit à un dimanche matin façon Sarajevo, suite à une fin de samedi soir Beyrouth... Pourtant, la soirée s’était bien passée. Jusqu’à ce moment terrible, vers 2h du matin, quand elle m’a dit que la dent qu’elle avait fait refaire n’avait pas tout à fait la même couleur que les autres. Et que c’était inadmissible. Alors que la veille, c’était pas grave, puisque c’était une dent discrètement cachée bien à l’arrière... Et je ne me suis pas mis à hurler comme elle que c’était inadmissible. Faut dire que j’étais presque endormi... Bref, « Tu ne m’écoutes pas, machin, bidule, truc... »... Et donc, le « Bonne nuit » glacial, et au réveil, une heure à discuter sur le « comment du pourquoi je trouve toujours que tu réponds à côté ».  

 

Pénible, donc...

 

Attention, je ne fais pas de généralisation. Le week-end fut globalement bon. D’ailleurs, mon petit coeur de Flipette, quand tu liras ceci (si si, tu le liras, je le sais...), ne vas pas croire que je souffre le martyre avec toi. Mais bon, tu admettras que ce n’est pas facile (pour les deux...) tous les jours... Et, de nouveau, je ne veux pas dire que je suis la pauvre victime de tes crimes odieux... On gagne à deux, on perd à deux... Il n'y a pas de gentil et de méchant... Enfin, si, parfois... Mais pas ici !

 

Bon, on clôture, je dois encore parler d’un film et d’un jardin...

 

Let's go outside !!!!



15:38 Écrit par M | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

franchement, chapeau, moi, je pourrais plus m'emmerder de détails comme ça avec quelqu'un. Alors franchement, bravo de réagir comme ça et de l'aimer à ce point.

Écrit par : Amaretto | 07/06/2004

Faut pas pousser non plus... Je ne suis pas mère Térésa. Et elle aussi doit se farcir mon caractère, hein...

Écrit par : M | 07/06/2004

Les commentaires sont fermés.