06/07/2004

Ambiances contrastées...

D’un côté, ce boulot où la prise de tête et la prise de bec se disputent... Même les anges ne passent plus, tant ils sont dégoûtés par ces crises d’agressivité... Dire que l’avantage supposé d’une petite boîte et d’une petite équipe, c’est que l’ambiance est cool... Décidément... Je ne suis pas fait pour les grosses structures (j’ai essayé), ça marche pas non plus dans les PME... Je vais devoir être tout seul pour bien m’entendre avec tout le monde ? J Et plus on essaie de jouer à l’intermédiaire de bonne volonté, façon ONU - Casque Bleu, c’est le ticket gagnant pour prendre les coups ! J’abandonne !

 

Et pourtant, chaque jour, après ces heures interminables, les soirées, touchons du bois, restent belles... I et moi, c’est beau fixe... Tout baigne dans le meilleur des mondes. Je pense que la coupure de la semaine dernière, alors que la tension ne nous lâchait plus, m’a fait suffisamment de bien pour que je me ressource. Et depuis, rien ne peut plus m ‘énerver. Elle même est plus zen.

 

Hier soir, soirée mémorable. A la sortie de ce #& ! de boulot, direction centre ville. Petit pèlerinage ensemble. Retour sur une tradition ancienne... L’an dernier, à chaque retour de Rome, j’allais la chercher à Zaventem, et on descendait en ville prendre un verre au Mappa.

 

Donc, hier, retour aux sources. Je suis passé la chercher à la sortie de son cours de chant (en larmes... j’y reviendrai...). Direction St Géry. Et là, tranquille... Caïpirinha. Fenêtre ouverte, du monde aux terrasses... Cool...

 

Puis retour à ma casa, histoire de câliner tranquille... Et le temps passe. Et on le remarque à peine... Elle me fait un bien fou, cette histoire, quand elle se passe comme ça...

 

Ce midi, on s’est de nouveau donné rendez-vous, pour aller chercher ce nouvel écran.

 

Et ce soir, ce sera le tennis... Promis, j’essaie de ne plus lifter, mon coeur... J

 

En pleurs, hier soir ? Oui... Toujours ce problème de cordes vocales qui la handicape pour chanter. Et l’opération devient la seule solution pour passer outre... Donc, idéalement avant son départ...  Le plus drôle, si elle se fait opérer, c’est qu’elle devra observer une semaine de silence complet... Je ne peux pas y croire ! J J J

 

Les trois milles approchent au compteur. Avec les 9500 de « simple-ou-compliqué »... Ca devient conséquent... J


17:08 Écrit par M | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Le soleil brille Youpi
xxx

Écrit par : Anaisorchidee | 06/07/2004

*** une semaine de silence ... c'est de la torture ça !!!
Passe une soirée aussi douce que la précédente ...

Écrit par : Bridge | 06/07/2004

Les commentaires sont fermés.