09/08/2004

Comment dire...

Un ovni... un moment impossible à décrire... entre le rêve et le cauchemar, entre la poésie et la guerre. 55 minutes de la voix de Bertrand Cantat. Et la musique de Noir Désir qui s’envole.

 

Il y a de la violence contenue, des fêlures qui affleurent. Nous sommes en juillet 2002, et ce sera un moment unique.

 

Il y a du Morrison dans ce Cantat. Destins tragiques.


16:27 Écrit par M | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

félure de vies.... ou tout est parti d'un coup....

Écrit par : lucy | 09/08/2004

voilà. ne pas juger, surtout. jamais.

Écrit par : fun. | 10/08/2004

Les commentaires sont fermés.